Retour du blog

Bonsoir, nos sites ont subi des interruptions suite à une panne serveur.

Tous les services sont actuellement en ligne.

Les services qui ont été impactés par cette panne sont :

Espace clients

Blog

Mails
Nous sommes désolés pour la gêne occasionnée.

La mise à jour Windows 10 Mobile est enfin là !

SPF2016031701Très attendue par tous ceux qui aiment leur Windows Phone et qui aimeraient profiter de la dernière version du système d’exploitation mobile de Microsoft, la mise à jour Windows 10 Mobile pour Windows Phone 8.1 est enfin là ! Si la nouvelle sera accueillie avec plaisir même si maintes fois repoussée, il faut par contre être conscient que dans un premier temps, seul un certain nombre de modèles seront servis et ce de manière progressive en fonction de différents critères comme l’opérateur mobile, le pays, ….

Voici la première liste des appareils qui pourront en profiter, Liste donnée par Microsoft : Lumia 1520, 930, 640, 640XL, 730, 735, 830, 532, 535, 540, 63x 1Go, 430, 435, BLU Win HD w510u, BLU Win HD LTE et MCJ Madosma Q501. Si votre modèle fait partie de la liste il faut télécharger sans attendre l’application UpdateAdvisor qui vous permettra de vérifier facilement la disponibilité de la mise à niveau et préparer votre téléphone pour son installation.

Source de l’information : Blog Officiel Windows

Orange prépare la fin du téléphone fixe

BBpCPYNAprès l’extinction de la télévision analogique au profit de la TNT, voici la fin du téléphone filaire traditionnel. Orange, l’ex-France Télécom, prépare l’arrêt du plus vieux réseau téléphonique de France. Les combinés branchés à de simples prises téléphoniques ne sonneront alors plus.

Certes, le processus prendra du temps, mais au début de la prochaine décennie,le vieux réseau téléphonique sera peu à peu éteint. Dans le jargon des télécoms il est désigné sous le nom de réseau téléphonique commuté (RTC). Selon l’Autorité des télécoms (Arcep), la France compte 12,9 millions de lignes RTC, soit un peu plus d’un tiers des lignes téléphoniques.

Pour bénéficier d’une ligne fixe, il faudra alors s’équiper d’une box dite DSL, qui viendra se connecter entre le combiné et la prise murale. Petite subtilité du processus: le RTC sera en effet arrêté, mais pas les services ADSL qui fonctionnent eux aussi sur le cuivre et qui permettent de téléphoner, se connecter à Internet ou regarder la télé. La moitié des foyers français disposent déjà d’un tel équipement. Les autres ont encore quelques années pour se préparer. «Il est logique de ne pas maintenir un mille-feuille technologique», souligne Benoît Loutrel, directeur général de l’Autorité des télécoms (Arcep).

Source : le figaro

Windows 10 Mobile : la mise à jour des Lumia serait pour « bientôt »

La (petite communauté) des utilisateurs de Windows Phone commence à s’impatienter. Rappelons, qu’initialement, les utilisateurs de certains smartphones Lumia devaient commencer à pouvoir migrer vers Windows 10 Mobile en décembre. Mais selon un porte-parole de Microsoft, il faudra plutôt compter sur « début » 2016.

« En novembre, nous avons lancé les premiers smartphones Windows 10, avec le Lumia 950 et 950 XL. La mise à jour Windows 10 Mobile sera quant à elle disponible au début de l’année prochaine pour une sélection de smartphones Windows Phone 8 et 8.1 », a-t-il déclaré. Encore une fois, Redmond ne précise pas la liste exacte de cette « sélection de Windows Phone » et ne dit pas non plus si des terminaux seront exclus de cette mise à jour.

Fin janvier ?

Pendant la trêve de Noël, certains opérateurs ont laissé entendre que la mise à jour se ferrait avant fin janvier. Face à des sollicitations de plus en plus pressantes, Microsoft a commenté cette rumeur sur son compte Twitter @LumiaHelp. Redmond ne donne toujours pas de date, se contentent de déclarer que la nouvelle version serait « bientôt disponible ».

Microsoft a poussé en novembre la Build No. 10586 de Windows 10 Mobile (le même numéro de version que pour la RTM de Windows 10 pour PC livrée en novembre, aka « Threshold 2 ») qui correspond vraisemblablement à la RTM de l’OS, c’est-à-dire que le code est gelé et prêt à être livré en production.

Mais l’éditeur a pris la décision de retirer la build 10586.29. En cause donc les soucis rencontrés par certains utilisateurs lors de la procédure d’installation de la dernière version de l’OS pour les smartphones Lumia (Lumia 950 et 950 XL). Dès le 8 décembre, des utilisateurs se plaignaient de l’impossibilité de procéder à l’installation

« L’équipe travaille sur des correctifs et des améliorations à l’expérience de mise à jour à court terme et pour les futures versions » explique Mike Mongeau, modérateur pour le forum Microsoft Answers. De quoi expliquer le report de la diffusion de la mise à jour finale ?

(source zdnet)

Windows 10 passe le cap des 200 millions d’installations

Il y a trois mois, Microsoft annonçait que Windows 10 comptait 110 millions d’utilisateurs actifs. Pour marquer les six mois d’existence de son nouvel OS, la firme de Redmond vient de révéler qu’il avait dépassé les 200 millions d’installations. A la même période, Windows 8 ne totalisait “que” 100 millions d’utilisateurs actifs. La stratégie de la mise à jour gratuite, mais aussi fortement incitée avec la présence de notifications récurrentes, semble avoir porté ses fruits.

Et les choses devraient encore s’accélérer puisque Windows 10 passera désormais en mise à jour recommandée, sachant que Windows Update est configuré par défaut pour installer d’office les mises à jour importantes et recommandées. Sauf à modifier ce réglage, les utilisateurs recevront donc automatiquement Windows 10. (Eureka Presse)

Windows 10 : la Technical Preview est disponible au téléchargement

 

La Technical Preview de Windows 10 est désormais disponible au téléchargement. Maintenant que tout le monde peut se lancer dans ses propres tests, nous en profitons pour rappeler un certain nombre de points importants à prendre en compte.

Comme prévu, vous pouvez désormais tester la première version d’essai de Windows 10. Il s’agit très probablement de la première d’une longue série, Microsoft ayant précisé que la version finale ne sortirait qu’après la prochaine conférence BUILD, ce qui nous mène à l’été 2015. Il ne s’agit pas d’une bêta et cette Technical Preview se rapproche davantage d’une mouture alpha. Elle ne se destine par ailleurs pas spécialement aux développeurs, une notice explicative précisant qu’elle n’est pas conçue pour des tests de compatibilité logicielle.

 

En tant que telle, cette préversion contient probablement de nombreux bugs et elle est prévue pour donner un petit aperçu de ce qui se profile à l’horizon à travers ce nouvel OS. De plus, certaines fonctionnalités comme Cortana sont pour le moment absentes. La recommandation essentielle est donc de faire attention à l’installation. Mieux vaut lui réserver une partition dédiée sur une machine de test, ou créer une machine virtuelle.

 

Concernant les prérequis matériels, il s’agit de ceux de Windows 8… et donc de Windows 7 et Vista :

  • Un processeur 1 GHz
  • 1 Go de mémoire vive pour la version 32 bits, 2 Go pour la 64 bits
  • 16 Go d’espace libre
  • Une carte graphique DirectX 9 avec un pilote WDDM
  • Un accès Internet avec un compte Microsoft actif

Deux versions sont fournies : une 32 bits pesant environ 3 Go, tandis que la 64 bits réclamera 4 Go de téléchargement. Plusieurs langues sont disponibles : anglais, chinois et portugais. Dans tous les cas, la clé produit est la même :

 

NKJFK-GPHP7-G8C3J-P6JXR-HQRJR

 

Sachez également que les fichiers sont fournis au format ISO. Du coup, plusieurs possibilités s’offrent à l’utilisateur. Il peut bien entendu la graver sur un DVD pour s’en faire un support d’installation, ou passer par l’outil fourni par Microsoft du temps de Windows 7 pour créer une clé USB bootable. On peut évidemment utiliser l’image ISO telle quelle pour la création d’une machine virtuelle, ou encore la décompresser afin de lancer directement l’installation depuis l’exécutable prévu à cet effet.

 

Globalement donc, la Technical Preview se destine aux utilisateurs avancés qui veulent tester le nouveau système et partager des retours avec Microsoft. Il en va de même pour version Server, qui intéressera surtout les administrateurs et techniciens réseau. Microsoft indique que cette préversion expirera le 15 avril 2015.

Les « nouvelles » conditions d’utilisation de Gmail arrivent en France le 30 avril

Google précise la date à laquelle ses dernières conditions d’utilisation entreront en vigueur. Pour la France, la date du 30 avril a été choisie par la société.

Gmail logo secure lock gb

 

La firme américaine a récemment confirmé que son service de messagerie électronique Gmail scanne de manière automatique les e-mails reçus et envoyés. Pour Google, l’intérêt de ce scan est non seulement de proposer des publicités plus ciblées mais également de pouvoir mieux filtrer les spams.

A cette occasion, Google a donc mis ses conditions d’utilisation à jour afin d’expliciter clairement quelles sont ses pratiques en la matière. Il ajoute désormais que pour la France, la date du 30 avril a été retenue pour faire appliquer ces « nouvelles » règles. Quant aux Etats-Unis, ils bénéficient de cette mise à jour des CGU depuis le 14 avril.

Pour rappel, ce scan des messages n’est en soi pas illégal. Le Parlement européen oblige seulement, au travers d’une directive adoptée en 2002, le service qui propose un outil de messagerie à informer ses utilisateurs sur ses pratiques. Le site Owni rappelait toutefois qu’en Europe, le Contrôleur européen de la protection des données pourrait considérer cette pratique comme éventuellement attentatoire aux règles de « confidentialité des correspondances ».

Des questions se posent donc, notamment pour les sociétés utilisant Gmail comme messagerie électronique principale. Si un professionnel n’a pas obtenu de Google des conditions particulières d’utilisation, il reste soumis à celles du grand public. Sans régime particulier, le choix de Gmail reste donc à prendre en considération pour les professionnels qui souhaitent opter pour le service de Google.

 

source clubic.com

Windows Phone 8.1 maintenant disponible (en version développeur)

Microsoft déploie aujourd’hui la nouvelle édition majeure de Windows Phone auprès des développeurs et des OEM. Disponible en version 8.1 finale, celle-ci peut également être récupérée par les utilisateurs en suivant les étapes listée ci-dessous. La version publique sera officiellement déployée dans le courant de cet été
Au mois d’octobre 2013, Microsoft annonçait la mise en place d’un nouveau programme baptisé Developer Preview pour Windows Phone. Concrètement, tous les détenteurs d’un identifiant Microsoft étant reconnus comme comptes développeurs sont en mesure de profiter d’un nouveau canal de distribution pour les mises à jour. Celles-ci sont alors déployées bien en avance afin que les éditeurs puissent juger de la compatibilité de leurs applications sur la version finale du système mais également pour équiper les OEM.
Aujourd’hui Microsoft a publié la version finale de Windows Phone 8.1 sur ce canal dédié aux développeurs et aux OEM. Toutefois, tout le monde peut en profiter.

Windows Phone 8.1 Preview
Windows Phone 8.1 Preview

Créer un compte développeur

Pour ajouter la mention « développeur » à son compte Microsoft, il suffit de s’identifier sur l’outil App Studio, un service en ligne permettant de créer des applications pour Windows Phone et Windows 8.1. Le processus d’identification est simple et gratuit.
Ensuite, il faudra installer l’application Preview for Developers sur le smartphone équipé de Windows Phone 8. Ce dernier devra préalablement disposer de la troisième mise à jour mineure (GDR3) déployée en fin d’année dernière.
Une fois installée, l’application propose de s’abonner au nouveau canal réservé aux développeurs. Les mises à jour seront déployées normalement avec la possible d’effectuer des vérifications manuelles en se rendant dans la section adéquate des paramètres du système.

A noter

Windows Phone 8.1 sera proposé sur l’ensemble des smartphones équipés de Windows Phone 8, qu’il s’agisse du Lumia 520 ou du 1520. Toutefois, dans son édition preview, la mise à jour ne contient que Windows Phone mais pas les différents firmwares et pilotes proposés par les constructeurs. Ainsi, la version developer preview de Windows Phone 8 GDR3 s’était traduite par quelques bugs sur le Samsung Ativ S au niveau du stockage et sur le HTC 8X pour la prise en charge de la caméra. GDR3 ne semble pas avoir posé de souci sur la gamme Lumia. Attention : une fois la mise à jour installée, il ne sera pas possible de revenir en arrière. En cas de problème, il faudra attendre la disponibilité officielle des pilotes déployés plus tard par le constructeur.
Lors de la BUILD, Joe Belfiore, vice-président de la division Windows Phone chez Microsoft, expliquait que cette mise à jour serait déployée aux développeurs dans la première moitié du mois d’avril.
Retrouvez en vidéo quelques nouveautés de Windows Phone 8.1 :

source : clubic